Russie : Vladimir Poutine accueille Narendra Modi au Kremlin

829D1720791291528452792578048_SW_WEBM_14508951222698688103b29.webm

Narendra Modi à Moscou : « on attend la signature de l’accord militaire »

Le deuxième jour de la visite à Moscou du Premier ministre indien, Narendra Modi, s’annonce chargé. En compagnie de Vladimir Poutine, il doit ouvrir un sommet russo-indien sur le développement de la coopération, des investissements et du commerce.

La Russie et l’Inde sont prêtes à signer un accord de plusieurs milliards dollars par lequel New Delhi s’engage à acquérir auprès de Moscou des sous-marines, des frégates et des systèmes de défense anti-aérienne S-400.

Ces S-400 peuvent frapper des cibles aériennes à portée multiple, notamment des chasseurs, des bombardiers, des drones, des missiles balistiques et de croisière. Le système numérique d’acquisition d’objectif et les radars des S-400 sont à même de détecter et de frapper des cibles différentes en une fois.

Le montant de cet accord n’a pas été révélé mais selon les estimations, l’Inde pourrait débourser entre 4,5 et 6 milliards de dollars pour s’approprier ces systèmes de défense aérienne. Cela serait donc le contrat d’armement le plus important conclu entre les deux pays depuis 2001, lorsque l’Inde avait convenu d’acheter 140 chasseurs 140 Sukhoi Su-30MK.

Avant les années 1990, l’Inde achetait ses armes techniques à l’Union soviétique. Puis, la situation a changé «mais c’est le bon moment de redonner vie à une bonne tradition», a précisé l’historien et journaliste indien, Vijay Prashad.