Religion : Les leaders Chrétiens réagissent à l’Interdiction de Noël dans certains Pays Musulmans

Newly elected cardinal Vincent Gerald Nichols walks at the end of a mass in Saint Peter's Basilica at the Vatican

Pour les responsables de l’Eglise catholique en Angleterre et au pays de Galles, les chrétiens sont aujourd’hui «le peuple le plus persécuté au monde» . Il faut selon eux, «retrouver les valeurs spirituelles chrétiennes» en ces temps obscurs.

Alors que des millions de chrétiens célébreront ce soir et demain le réveillon de Noël et la messe minuit aux quatre coins du globe, certains dignitaires de l’Eglise catholique romaine déplorent la situation géopolitique actuelle, marquée par des tensions religieuses, notamment en Orient où la population chrétienne vit dans des conditions de persécution difficiles.Ainsi, le chef de l’Eglise catholique romaine en Angleterre et au Pays de Galles, le Cardinal Vincent Nichols, a souligné dans un entretien avec la presse britannique que la récente interdiction de célébrer Noël dans plusieurs pays musulmans comme la Somalie ou le Bruneï, où les contrevenants s’exposent à de lourdes peines pouvant aller jusqu’à cinq ans de prison, est «une preuve de la nécessité de résister à l’intolérance dont le christianisme est victime dans le monde».

Arrêter de «se voiler la face» sur la persécution des chrétiens dans le monde

Pour le cardinal, les dirigeants des pays occidentaux et ceux qui font partie de l’«inteligentsia» doivent «arrêter de se voiler la face» et admettre que les chrétiens sont aujourd’hui menacés aux quatre coins de la planète et sont de fait, la population la plus persécutée au monde».

 Lire la suite