Belgique : Fin du mystère pour Jean-Bernard DUSHIME, l’étudiant rwandais disparu le 17 décembre dernier

568cc8e23570ed3894f41405

Jean-Bernard avait disparu le jeudi 17 décembre. Un corps a été repêché mercredi matin.

Vers 10 h, mardi, un agent du Port de Bruxelles a constaté la présence d’un corps flottant dans le canal, à Laeken. Les pompiers ont ramené sur la berge le cadavre en état de décomposition avancé d’un jeune homme entièrement dévêtu.

La police s’est rendue au domicile de Jean-Bernard Dushime. Elle s’est procuré la dernière brosse à dents qu’utilisait cet étudiant de 1ère année à l’Université Saint-Louis à Bruxelles.

Les analyses ADN devront déterminer si le corps repêché mercredi à Laeken est celui de l’étudiant dont la famille avait signalé la disparition le 18 décembre.

Le corps repêché semble avoir en tout cas séjourné plus de quinze jours dans l’eau. Et c’est le corps d’un homme « entre 18 et 25 ans ». Jean-Bernard Dushime avait 23 ans.

Un pur hasard a fait qu’au même moment, nous parlions au frère de Jean-Bernard pour qui le suicide était alors à exclure. Le cadavre repêché mercredi ne présentait aucun signe d’intervention d’un tiers et s’il était nu, il n’y avait ni lien ni entrave.

Quand il retrace la dernière journée de Jean-Bernard, son frère décrit une journée « normale ».

Jean-Bernard, qu’on surnomme « JB », a quatre frères et sœurs. JB est en Sciences éco, en 1ère année d’ingénieur de gestion. Depuis le décès du papa, la maman subvient à ses études. Des études qu’il « prend au sérieux ».

Lire la suite