Santé : 2 étudiants burkinabé et burundais inventent un savon anti-paludisme pouvant sauver des milliers de vies


Alors que le paludisme touche toujours 200 millions de personnes dans le monde et fait 600 000 morts chaque année, l’invention de deux étudiants burkinabé et burundais pourrait bien changer la donne. Ces deux jeunes chercheurs ont mis au point un savon permettant d’éloigner les moustiques et de tuer leurs larves, empêchant le paludisme de se transmettre.

Le Faso Soap offre un espoir très attendu de réduire la propagation du paludisme, également appelé malaria, maladie essentiellement transmise par les piqures de moustiques infectés. C’est notamment pour cette raison que le moustique est connu comme l’animal le plus « dangereux » du globe. À ce titre, il « tue » près de 80 000 fois plus que le requin.

Près de la moitié de la planète est exposée au paludisme. En 2014, 97 pays étaient confrontés à la transmission continue de cette maladie. Mais si la plupart des cas proviennent d’Afrique subsaharienne, l’Asie et l’Amérique latine sont également affectées. On relève aussi, dans une moindre mesure, des cas de transmission au Moyen-Orient et en Europe. À ce jour, il n’existe pas encore de vaccin pour lutter contre le paludisme, c’est pourquoi le Faso Soap apparait comme une idée particulièrement innovante.

Une solution accessible à tous

Ce savon particulier est composé à partir de citronnelle, de karité et d’autres ingrédients gardés secrets. Produit à partir de ressources locales, il est conçu pour être accessible à tous. […] Lire la suite

Voir aussi :

Nigeria : Bienvenue dans le 1er TGV d’Afrique de l’Ouest ! (Vidéo FR)

Afrique : 11 Entrepreneurs Africains de Moins de 30 ans à Connaître selon Forbes (Photos)

Malawi : Félix Construit un Hélicoptère avec 350 dollars en Regardant des Films (Photos)

Cameroun : Roger Milla se lance dans le Recyclage de Déchets Plastique et Crée des Emplois pour les Enfants des Rues !