Gabon : Manuel Valls sous-entend qu’Ali Bongo n’aurait PAS ÉTÉ ÉLU ! Le Gabon Suspend sa Mission Diplomatique en France (Vidéo FR)

Valls declare Ali Bongo Non elu

Invité hier du journal de 20heures de Gabon Télévision, le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité et de l’hygiène publique, Pacôme Moubelet Boubéya, a annoncé que le gouvernement gabonais vient, par la voix de son ministre d’Etat chargé des Affaires étrangères, de rappeler son ambassadeur en consultation. Motif : les propos tenus le samedi 16 janvier 2015 sur la deuxième chaîne de télévision française par le Premier ministre français selon lesquels, en 2009, Ali Bongo n’a pas été élu, du moins «pas comme on l’entend», selon l’expression exacte de Manuel Valls.

>> Cliquer sur l’image pour voir la Vidéo

Dans les us et coutumes diplomatiques, le rappel en consultation d’un chef de mission diplomatique signifie que son gouvernement met temporairement fin à la mission de celui-ci. C’est l’une des étapes, après la lettre de protestation notamment, qui mène à la rupture des relations diplomatiques. C’est donc dire que le rappel à Libreville de Germain Ngoyo Moussavou, l’ambassadeur haut représentant du Gabon, est le signe de nouvelles tensions entre les deux capitales qui n’en ont manqué depuis l’arrivée des socialistes au pouvoir en France.

Il est vrai que les relations entre Paris et Libreville n’ont jamais été un long fleuve tranquille. Mais c’est depuis l’arrivée au pouvoir à Libreville d’Ali Bongo que le rappel en consultation de l’ambassadeur s’est effectué aussi souvent. Depuis 2009 en effet, c’est la troisième fois que le gouvernement gabonais rappelle son ambassadeur en consultation. Il y a eu notamment la crise née de la confiscation de l’avion présidentiel il y a quelques mois. D’autres sujets ont fait l’objet de crispations entre les deux capitales, notamment la mise en garde à vue du directeur de cabinet du président de la République à la PJ de Nanterre (en banlieue parisienne), puis de celle de Seydou Kane, un autre proche du chef de l’Etat. Dans ce registre, on pourrait aussi signaler la sortie, en octobre 2014, du livre de Pierre Péan «Nouvelles Affaires africaines, mensonges et pillages au Gabon».

Ce qui suscite l’ire des autorités gabonaises est une petite phrase de Manuel Valls, samedi soir dans le talk show (émission de divertissement à laquelle sont régulièrement invitées des personnalités publiques) animé par Laurent Ruquier sur France2. Invité de cette émission, «On n’est pas couché», le Premier ministre français, répondant aux charges d’un invité, a littéralement affirmé qu’Ali Bongo n’a pas gagné l’élection présidentielle de 2009 au Gabon. «Élu, Ali Bongo, finalement ?», a demandé l’interlocuteur de Manuels Valls. Et celui-ci de répondre : «Non. Pas comme on l’entend !» […] Lire la suite

Voir aussi :

Gabon : Le Résultat des Élections Présidentielles Gabonaises de 2010 a été inversé, Extrait du documentaire « Françafrique »de Patrick BENQUET (Vidéo FR)

Gabon : Ali BONGO n’a pas été élu ! La Preuve en Images (2 Vidéos FR)

Documentaire : Françafrique – La Raison d’État – Partie 1/2 – Patrick BENQUET (Vidéo FR)

Documentaire : Françafrique – L’Argent Roi – Partie 2/2 – Patrick BENQUET (Vidéo FR)

FrançAfrique : 22 Présidents Africains en Exercice ont été ASSASSINÉS depuis les Indépendances de 60 !