France : Hollande sur Periscope – L’Elysée Débordé par les Insultes (Vidéo FR)

7b15c0bb5c4d11ffe0dd36834a6a2

François Hollande était en visite à l’entreprise Showroom Privé, spécialisée dans la vente en ligne dans le domaine de la mode, mardi. Lors de sa rencontre avec les salariés, l’Elysée a diffusé les échanges sur Periscope mais ceux-ci ont été pollués par les insultes contre le chef de l’Etat.

>> Cliquer sur l’image pour voir la Vidéo

François Hollande était en visite à l’entreprise Showroom Privé, spécialisée dans la vente en ligne dans le domaine de la mode, mardi. Lors de sa rencontre avec les salariés, l’Elysée a diffusé les échanges sur Periscope mais ceux-ci ont été pollués par les insultes contre le chef de l’Etat.

Couac de communication, mardi matin pour François Hollande. Les échanges du président de la République avec les salariés de l’entreprise Showroomprivé.com, spécialisée dans la vente en ligne dans le domaine de la mode, étaient diffusés mardi sur l’application Periscope par l’Elysée. Le coup de communication avait été préparé par l’Elysée en amont, toujours soucieux de donner une image moderne et connectée du chef de l’Etat sur les différents réseaux sociaux.

Problème, sur Periscope, à moins de limiter les questions ou les commentaires aux personnes suivies sur Twitter par le compte hôte (@Elysee en l’occurence), il n’est possible de modérer qu’une fois le commentaire posté. Un fonctionnement « assumé » par le compte Twitter @Elysee_Com.

Pourtant, les échanges qui accompagnaient la parole présidentielle ont dérapé alors que la discussion diffusée était cordiale.
« Flamby » et « rendez-vous le 9 mars »

« Flamby » et autres surnoms donnés à François Hollande ont fleuri, de même que des insultes et ou des attaques sexistes contre des femmes participant à la table ronde. D’autres encore donnent « rendez-vous le 9 mars » au chef de l’Etat en écho aux appels à la grève contre le projet de loi El Khomri ou s’étonnent des absences de Manuel Valls ou de Martine Aubry.

Lire la suite