ONU : 1ère Résolution Contre les Abus Sexuels Perpétrés par les Casques Bleus (Vidéo FR)

Onu-le-Machin-qui-ne-Sert-à-Rien

La résolution n’aura pas été facile à faire accepter mais les États-Unis ont refusé de l‘édulcorer. Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté pour la première fois un texte s’attaquant aux abus sexuels commis par des Casques bleus. Les unités mises en cause devront être rapatriées si les faits sont prouvés. Et si les coupables ne font l’objet d’aucune sanction, ce sont tous les soldats de la nationalité incriminée qui devront quitter le pays dans lequel ils sont en mission.

“Mon but principal est d’agir enfin contre un cancer, a martelé l’ambassadrice américaine Samantha Power. Le cancer des abus et de l’exploitation sexuels dont sont victimes des gens qui font confiance au drapeau de l’ONU. Ils voient un Casque bleu se diriger vers eux et ils pensent : c’est quelqu’un qui va m’aider. Ils ne pensent pas : je dois partir en courant, c’est quelqu’un qui va me violer. Et c’est quelque chose qu’ils ne devraient jamais penser.”

Seule l’Égypte s’est abstenue au cours du vote. Cette résolution intervient alors que le dernier rapport annuel des Nations Unies fait état de 69 cas d’abus sexuels commis en 2015 par des Casques bleus d’une vingtaine de nationalités. Pour la plupart, ils étaient en mission en Centrafrique et en République démocratique du Congo.

>> Cliquer sur l’image pour voir la Vidéo

Lire la suite