Côte d’Ivoire : Taper Grand-Bassam, C’est Comme Taper la Tour Eiffel ; C’est la France Qui Est Attaquée (Vidéo FR)

Attentat-à-Grand-Bassam-La-France-Visée

« Symbolique » et « Emblématique »

C’est ainsi que le journaliste Antoine Glaser qualifie l’attaque perpétrée dimanche 13 mars à Grand-Bassam (Côte d’Ivoire), qui a fait au moins 18 morts, en plus des trois terroristes abattus. Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué l’attentat.

Grand-Bassam se trouve à 40 km de la base militaire française qui sert de base arrière à l’opération Barkhane, conduite par les forces françaises en partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne contre le terrorisme islamique.

Pour Antoine Glaser, qui a accordé un entretien à France 3 lundi, le « message est une provocation ». Ce spécialiste de l’Afrique ajoute : « Cela veut dire que l’on peut vous atteindre maintenant dans toutes les capitales, en particulier du pré carré français » en Afrique de l’Ouest. Selon lui, le but serait aussi de déstabiliser ces pays et « faire appliquer la charia dans les zones de déshérence, là où l’Etat se retire, parce qu’il y a appauvrissement ou extrême pauvreté ».

Antoine Glaser insiste également sur le manque de moyens de la France pour intervenir dans cette immense zone ouest-africaine : les jihadistes « savent très bien qu’il n’y a pas de réponse française à court ou à moyen terme, c’est vraiment du très long terme », explique-t-il.

>> Cliquer sur l’image pour voir la Vidéo


Lire la Suite

Voir (+ récent au – récent) :