Otan : En cas de guerre, l’Otan a peu de chances de vaincre la Russie

1019843552

Un expert militaire américain cite les points faibles de l’Alliance atlantique par rapport à l’armée russe.

Les responsables militaires américains craignent particulièrement une agression russe contre les pays baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie), affirme Loren Thompson, éditorialiste du magazine Forbes.

Russie ou Otan, qui attise le feu?

Dans ce cas, l’Alliance serait obligée de défendre ces petits pays riverains de la mer Baltique. Or, l’Otan ne dispose pas de moyens suffisants pour opposer une riposte efficace à la Russie, estime l’analyste. »Tout le flanc est de l’Otan est vulnérable à l’invasion, vu la proximité des forces russes et l’absence d’obstacles naturels susceptibles de ralentir leur avance », indique Loren Thompson.

Selon lui, les responsables militaires occidentaux ne peuvent pas prédire le comportement de Moscou après la fin du conflit en Ukraine. L’expert estime que Vladimir Poutine pourrait même « vaincre les forces de l’Alliance et bouleverser l’ordre fragile qui s’est établi en Europe après la chute de l’Union soviétique ».

Lire la suite