Centrafrique : Les Autorités Françaises ont été Informées qu’1 Équipe de l’ONU avait reçu des Rapports faisant État de Soldats Français de Sangaris qui auraient Forcé des Jeunes Filles à Avoir des Rapports Sexuels avec des Animaux en Échange d’une Somme d’Argent !?!?! (Vidéo FR)

Militaires francais pedophiles et zoophiles en centrafrique

La France veut faire «toute la lumière» sur les accusations d’abus sexuels par ses soldats en Centrafrique, a affirmé jeudi l’ambassadeur français auprès des Nations unies. Ban Ki-moon a avoué être choqué par ces nouvelles allégations.

«Les cas d’abus et d’exploitation sexuels allégués sont particulièrement révoltants et odieux», a expliqué dans un communiqué François Delattre, l’ambassadeur de la France auprès des Nations unies.

L’ONU a ouvert une enquête sur de nouvelles allégations «extrêmement troublantes» de violences sexuelles, y compris de bestialité, exercées en Centrafrique par des soldats de la force française Sangaris et de l’ONU.

Le Haut-commissaire aux droits de l’homme Zeid Ra’ad Al Hussein a qualifié jeudi à Genève de «révoltantes» ces allégations et a déclaré «qu’aucun effort ne doit être ménagé» dans l’enquête des Nations Unies.

Des cas de cruauté ont impliqué des soldats français

Les autorités françaises ont été informées qu’une équipe de l’ONU avait reçu des rapports faisant état de soldats français de Sangaris qui auraient forcé des jeunes filles à avoir des rapports sexuels avec des animaux en échange d’une somme d’argent, a indiqué à l’AFP un responsable de l’ONU à New York.

«Nous avons reçu des rapports sur des cas de bestialité impliquant des soldats français, mais à ce stade nous n’avons pas de confirmation», a-t-il ajouté.

«Le nombre exact et la nature de ces allégations extrêmement troublantes restent à déterminer», a précisé un communiqué de l’ONU.

Les victimes doivent être protégées

Le Haut-commissaire aux droits de l’homme de l’ONU déclare prendre «ces allégations, dont certaines sont particulièrement odieuses, extrêmement au sérieux». «Il est essentiel que les victimes soient protégées et reçoivent tous les soins nécessaires», a-t-il ajouté.

La plupart des allégations concernent les contingents burundais et gabonais de la mission de l’ONU en Centrafrique (Minusca) présents dans la région de Kémo entre 2013 et 2015, ainsi que la force française distincte Sangaris qui était aussi stationnée sur place au cours de cette période. Lire la suite

Documentaire : Le Déshonneur des Casques Bleus de Raymonde Provencher (Canada – 2007)

Ils portent les casques bleus de l’espoir. Ils arrivent dans des pays où des conflits meurtriers ont déchiré les populations. Leur rôle consiste à séparer les belligérants et à protéger les populations civiles.

Du moins, c’est le mandat qui leur a été confié. Mais savons-nous vraiment ce que font les Casques bleus ? Des victimes et des témoins parlent.

« Il y a beaucoup de fillettes à qui on a enlevé leur dignité, leur espoir d’avenir. Ces fillettes-là, elles sont nombreuses, répertoriées dans la ville de Goma. Elles doivent être dédommagées pour préjudice causé. Et que ces soldats qui sont les auteurs de ces crimes puissent être punis. » Mimi Kashira

« On croyait que la MONUC était là pour nous, pour nous aider. Mais quand elle aussi contribue à empirer notre malheur, alors là, on ne sait plus à qui se confier, on se confie seulement à Dieu. » Marc Kashira

>> Cliquer sur l’image pour voir la Vidéo

Voir :

Centrafrique : « Pour avoir un biscuit, il faut que… » – Les Témoignages Accablants des Enfants Centrafricains Victimes de Militaires Français Pédophiles(Vidéo FR)

Centrafrique : Enquête Viols et Pédophilie, L’Armée Française savait-elle plus tôt qu’elle ne le dit ? (Vidéo FR)

Centrafrique : Scandale d’abus sexuels sur enfants en Centrafrique, Un assistant de l’ONU fond en larmes en pleine Conférence de Presse (Vidéo FR)

Centrafrique : L’ONU signale de Nouvelles Accusations d’Abus Sexuels Commis par les Casques Bleus (Vidéo FR)

Centrafrique : Abus sexuels, 120 Casques Bleus de la Minusca originaires du Congo-Brazzaville vont être rapatriés ! (Vidéo FR)

Centrafrique : Wikileaks accuse AREVA d’avoir négligé la Santé des Salariés travaillant sur le Gisement d’Uranium ainsi que la Réhabilitation du Site après son Retrait du Pays en 2012 (Vidéo FR)