Belgique : Nous sommes fondamentalement opposés au déploiement des F-16 sur la Syrie – Agissons par écrit – Pétition !

OPERATION IRAQI FREEDOM -- An F-16 Fighting Falcon flies a mission in the skies near Iraq on March 22.  The F-16s are from the 35th Fighter Wing "Wild Weasels", Misawa Air Base, Japan.  (U.S. Air Force photo by Staff Sgt. Cherie A. Thurlby)

Introduction

Le Ministre Steven Vandeput songe à faire survoler la Syrie de F-16 belges. Cette proposition doit être débattue en commission parlementaire des affaires étrangères, en séance plénière à la Chambre et en Conseil des Ministres (le Premier Ministre et les vices premier-ministres ). Nous vous suggérons de leur écrire afin de leur faire comprendre que nous contestons cet engagement militaire. Nous souhaitons créer un effet de surprise par de nombreux courriels. Accepteriez-vous d’être de la partie ? D’avance merci pour votre soutien.

Texte de la Pétition

Monsieur le Premier Ministre,
Monsieur le Ministre,
Honorables membres de la Chambre,
Monsieur le Président,

Les États-Unis ont officiellement demandé à la Belgique d’intervenir militairement contre l’État islamique (IS) sur le territoire syrien alors même que les avions belges, F-16, reprendront, en juillet 2016, leur bombardement d’ISIS en Irak. Nous sommes fondamentalement opposés au déploiement des F-16 sur la Syrie. Et ceci pour les raisons suivantes :

1 – Il est déraisonnable de se lancer dans cette voie maintenant, alors même qu’un cessez-le-feu vient d’être conclu entre la Russie et les États-Unis. La voie du cessez-le-feu est une occasion unique d’essayer d’amener les différentes coalitions militaires diplomatiques, dont les États-Unis et la Russie, à unir leurs forces contre ISIS.

2 – Le droit international interdit aux États d’intervenir dans un conflit sans l’approbation de l’État concerné. Invoquer le droit à la légitime défense n’est pas une raison suffisante pour intervenir militairement en Syrie. Une telle stratégie militaire aurait pour effet de renforcer le terrorisme sunnite occidental . La Russie et l’Iran coopèrent ensemble avec la Syrie ; mais les États-Unis, le Qatar et l’Arabie Saoudite agissent de leur propre côté, et avec leur propre agenda politique. Ils préparent et souhaitent un changement de régime en raison de l’opposition du Président Assad de laisser construire un pipeline entre le Qatar et l’Europe.

3 – Nous savons désormais que la guerre contre ISIS est un élément d’une lutte entre les grandes puissances et « blocs ». Tant que les deux opposants internationaux refuseront de travailler ensemble à la destruction d’ISIS, le danger d’une nouvelle escalade du conflit vers une possible Troisième Guerre mondiale ne cessera de croître. La Russie s’est alliée aux forces chiites en Iran, avec les combattants chiites en Irak, avec les alaouites en Syrie, et le Hezbollah. En réalité, les États-Unis et les pays occidentaux se sont engagés dans une alliance avec des pays à prédominance sunnite, tels que l’Arabie Saoudite, le Qatar et la Turquie. C’est ainsi que la position des combattants sunnites s’est vue renforcée, d’où leurs nombreuses attaques. Si la Belgique devait bombarder la Syrie sans accord international, qu’elle choisisse plutôt de le faire contre IS, mais surtout contre les sunnites, et non leurs opposants.

4 – Les flux migratoires continueront de s’intensifier à mesure que la guerre se poursuivra. Il y a déjà 1,5 million de réfugiés en provenance de la Syrie.

5 – La Syrie est une bien plus grande « bombe » que l’Irak. Il y a pourtant une solution diplomatique et humanitaire possible, et nécessaire, en Syrie : la mise en place d’une coalition internationale contre ISIS avec les États-Unis et la Russie. C’est la seule solution internationale réaliste. Si aucune collaboration n’est possible, il y a toujours mieux à faire que de faire exploser cette bombe, qui entraînerait la Belgique dans une guerre internationale.

Il serait envisageable de :

Décider d’un embargo sur le pétrole produit en Syrie vers l’Europe, coupant ainsi le financement d’ISIS.

Fermer totalement la frontière turco-syrienne à l’arrivée de nouveaux terroristes et armes. Une telle mesure affaiblirait militairement l’État islamique.

Interdire à la Turquie toute attaque contre les Kurdes, et ceci également en Syrie. Parce que les attaques locales kurdes contre ISIS s’avèrent très efficaces.

Par cette lettre ouverte, nous vous demandons de rejeter résolument la demande des États-Unis, tant qu’aucune coopération diplomatique ne sera rendue possible, et que vous continuerez d’adopter la posture actuelle dans le débat politique. C’est la seule issue pacifique au conflit.

Et si vous veniez à suivre cette voie, vous pourriez compter sur notre soutien lors de prochaines élections.

Cordialement,

Pour signer la Pétition, cliquer sur ce lien

Cette proposition doit être débattue en commission parlementaire des affaires étrangères, en séance plénière à la Chambre et en Conseil des Ministres (le Premier Ministre et les Vices Premier-Ministres). Nous vous suggérons de leur écrire afin de leur faire comprendre que nous contestons cet engagement militaire. Nous souhaitons créer un effet de surprise par de nombreux courriels. Accepteriez-vous d’être de la partie ? Merci pour signer et envoyer cette lettre aux mandataires. Si vous remplissez ces cases, et l’envoyez, le Premier Charles Michel, le Ministre de la Défense Vandeput, les Vice-Premier-Ministres, les Parlementaires Fédérales et les Présidents de Partis politiques recevront cette lettre. D’avance merci pour votre soutien.

Voir aussi :

Médias : La Famille de Stromae est Choquée par la Une du Journal Satirique. « Charlie Hebdo savait-il pour son Père ? » (Vidéo FR)

Belgique : Attentats de Bruxelles – Orphée, Coiffeuse à Matongé et Rescapée du Wagon 3 « Je vous jure, ils n’ont pas souffert »

Belgique : Attentats de Bruxelles – Les Victimes Africaines des Attentats (Photos)

Belgique : Attentats de Bruxelles – Une Victime Congolaise est décédée dans l’Explosion du Métro. Yves Ciyombo Cibuabua Venait de Trouver 1 Emploi à Bruxelles (Photos)

Belgique : Attentats de Bruxelles – Un Policier Belge Avait l’Adresse de Salah Abdeslam depuis Décembre 2015 ! L’Information Avait été Jugée NON FIABLE !?!? (Vidéo FR)

Belgique : Les Attentats de Bruxelles sont revendiqués par l’État Islamique. Est-ce une Réponse des Terroristes à l’Arrestation de Salah Abdeslam ? (Vidéo FR)

Belgique : Résumé de l’Attentat du Métro Bruxellois « Maelbeek » situé au Cœur des Institutions Européennes (Vidéos FR)