Histoire : L’Histoire Oubliée du Kongo – L’arrivée du Portugais Diego Caõ au Kongo en 1442 (Partie 3/3)


En 1442, le portugais Diego Caõ est arrivé à l’embouchure du fleuve Kongo (Nzadi a Muanza). À la place de Nzadi, Diego Caõ prononça le mot Zaïre au lieu de Nzadi.

En 1445, Diego Caõ était venu pour la deuxième fois au Kongo. Il resta dans le bateau à Soyo et envoya 3 pères catholiques pour aller espionner Mbanza Kongo. Les noms de ces pères étaient Antonio da Porto, Jean da Costa et Sepulvera. Après le départ de ces trois espions, Diego Caõ arrêta plusieurs Bakongo qu’il transporta au Portugal.

En 1486, Diego Caõ est venu encore au Kongo accompagné de quelques vieillards qu’ils avaient capturé lors de son premier voyage.

Le 3 mai 1491, le roi Nzinga Nkuvu fut converti au christianisme et fut baptisé. Tous les bakongo qui reçurent Jésus dans leurs vies se rassemblèrent derrière Mvemba Nzinga, fils du roi Nzinga Nkuvu, et ceux qui défendaient la religion Kongo se rassemblèrent derrière Mpanzu a Nzinga, fils du roi Nzinga Nkuvu.

En 1506, le roi Nzinga Nkuvu trouva la mort.

En 1518 à Rome le pape Léon X consacra Lukeni lua Nzinga comme premier evêque Africain catholique. Lukeni lua Nzinga était fils du roi Mvemba Nzinga.

Le 26 Août 1641, les soldats Hollandais sous l’égide du général Konelis Hendrick ont attaqué le royaume kongo et l’arracha des mains de Portugais.

Le 14 Octobre 1641, les Hollandais ont occupé la ville de Mbanza Kongo.

En 1654 le père Jérôme de Montesarchio en promenade au kongo dia Mbe rencontra pour la première foisMakoko, après quelques démonstrations du Makoko, le père Jérôme dit: j’ai vu Makoko avec mes yeux; l’homme qui a la puissance de se transformer en fourmi ou en toute chose qu’il veut.

De 1702 jusqu’en 1706 le grand Archange du kongo consacra la prophétesse VITA KIMPA. Celle-ci avait réussi à réveiller tous les Bakongos et a rebâti la ville de mbanza kongo et elle s’inspira et commença à combattre la religion occidentale sur la face du territoire Kongolais. Les soldats Portugais sous l’ordre de l’église catholique, le père LORENZO da Lucca et le père Bernado da Gallo ont arrêté la prophétesse Vita Kimpa et la brûlèrent vivante le 2 juillet 1706.

En 1758, beaucoup de Bakongos esclave en Haïti commencèrent la guerre pour l’indépendance sous la conduite de MAKANDALA, nom transformé par les occidentaux en MAC NDAL.

En 1877, Henry Morton était venu au kongo à la recherche des terres à arracher.

En 1880, Savorgnan de Brazza était venu au kongo dia Mbe et proclama Makoko roi.

En 1881, le missionnaire Henry Stanley envoya des espions pour venir détruire la ville de Mbanza Kongo.

En 1885, les occidentaux s’étaient réuni à la conférence de Berlin pour partager l’Afrique comme un gâteau d’anniversaire. Ils partagèrent le royaume kongo en quatre parties: le kongo Zaïre, le kongo Brazza, le kongo Angola et le kongo Gabon. […] Lire la suite

Voir aussi :

Histoire : L’Histoire Oubliée du Kongo – Époque Pré Coloniale (Partie 1/3)

Histoire : L’Histoire Oubliée du Kongo – Origine du nom Kongo (Partie 2/3)

Histoire : La Révolte des Abbey de Côte d’Ivoire contre les Colons (1906-1916)